La MEILLEURE crème hydratante

On la produit partout dans le monde et elle s’appelle Film Hydrolipidique

Le film hydrolipidique est un film protecteur recouvrant la totalité de la surface de la peau. C’est un élément essentiel aux fonctions barrière immunologique et physique de la peau. 

Le film hydrolipidique de la peau est constitué d’eau (hydro) et de gras (lipidique).  C’est un mélange homogène et parfait qu’on peut sentir mais pas distinguer à l’oeil nu sur la peau.

La partie hydrique (eau) provient principalement de l’eau consommée qui remonte naturellement des couches profondes de la peau jusqu’à l’épiderme (surface de la peau). La partie hydrique est également composée de molécules capables d’attirer l’eau qui est dans l’air (on les appelle les humectants).

La partie lipidique (gras) est essentielle pour la prévention de la déshydratation, c’est à dire l’évaporation exagérée de l’eau. C’est le principal gestionnaire de l’hydratation et elle est représentée par la meilleure des huiles: le sébum. Le sébum est produit dans la seconde couche de la peau dans des usines qu’on appelle les glandes sébacées. Leur capacité de production est souvent influencée par les hormones.

Le sébum est magnifique ! Tout simplement magnifique ! Il est très bien composé. Voila ce qu’on y trouve:

Il ne faut pas diaboliser le sébum sous prétexte qu’il est gras ! Vouloir l’enlever entièrement serait une grave erreur ! On doit plutôt chercher à le réguler s’il est excessivement produit car tout ce qu’il contient lui permet de s’adapter à l’environnement et de nous éviter beaucoup de choses désagréables à court terme et à long terme. C’est grâce à sébum que la peau maintient sa santé et que nos cheveux poussent correctement.

Voila ce qui l’en est de la crème hydratante cosmétique

Une crème hydratante a une composition inspirée de celle du film hydrolipidique. C’est une émulsion constituée d’une phase huileuse (lipidique/gras) et d’une phase aqueuse (hydrique/eau).

  • La phase aqueuse contient de l’eau et des éléments qui attirent de l’eau sur la peau (humectants).
  • La phase huileuse assouplit la peau et empêche l’eau de s’évaporer de la peau. Il tente d’imiter le sébum.
  • Les deux phases sont liées avec un émulsifiant (vu qu’à priori l’eau et le gras ne se mélangent pas).

Une crème hydratante peut protéger la peau quand le climat est particulièrement sec, qu’il fasse chaud ou froid. En conséquent, si la peau sent que son hydratation est stabilisée, elle assure mieux sa fonction barrière immunitaire. C’est généralement dans cette logique qu’une crème hydratante est recommandée. En plus, elle est utile pour diluer un produit trop fort (concentré) que le dermatologue a prescrit pour soigner une maladie de la peau.

Cependant, quand je vois des gens paniquer car il n’y a plus de crème hydratante visage dans leur boutique préférée, je me pose des questions ! Apart ceux qui souffrent d’eczéma et de psoriasis, personne ne devrait s’affoler pour de la crème hydratante. Et eux-mêmes trouvent d’autres alternatives hein…

Il faut trouver son équilibre.

En temps normal, se contenter de son film hydrolipidique est la meilleure chose à faire pour une hydratation bien saine, bien naturelle, bien normale.

L’apport non nécessaire de soins cosmétiques hydratants (eau + humectants) ou (eau + humectants + lipides) rend la peau sèche, sensible et terne à long terme car cela interfère avec le processus d’hydratation naturelle de la peau. Aucun cosmétologue ne peut rivaliser face au film hydrolipidique car on ne peut pas maîtriser la proportion exacte de toutes les molécules qui le composent. Et puis souvent, on a plus besoin d’eau que de gras et vice versa. Il s’agit effectivement de s’adapter et de ne rien s’imposer par effet de mode. La crème hydratante n’est pas indispensable à une routine Skincare.

L’abus de la crème hydratante a commencé dans les années 1950 et 1960 via des campagnes d’entreprises cosmétiques qui l’imposaient aux consommateurs en continuant de produire des nettoyants assèchants et en prônant des critères de beauté et de noblesse.

Marylin Monroe dans les années 50, la chouchou des marques

Les entreprises s’activaient énormément pour le marketing de la crème hydratante étant donné que c’est un produit très facile à formuler et qui ne coûte pas cher à fabriquer.

La première crème hydratante moderne est la crème Nivea inventée en 1911. L’émulsion de l’eau et du gras a pu se faire avec de l’eucerit.

Si tu as une crème hydratante qui te donne beaucoup de confort, qui te met dans un bon mood ou que tu dois utiliser pour un traitement spécifique, alors garde la. Mais ne tombe pas dans le piège de penser que c’est indispensable. Pitié… C’est une blague des années 50.

Certains oublient leur crème hydratante dans les tiroirs car ils savent nettoyer leur visage sans l’assécher. Si leur peau a besoin de plus d’humectants (pour attirer l’eau), ils le sentent facilement et font le bon choix en terme de produits. En cas de sécheresse climatique, ils peuvent se contenter de préserver l’eau dans leur peau avec un produit protecteur comme le sébum (une huile ou un beurre végétaux). C’est d’ailleurs pour cela qu’on dit que les huiles végétales sont “hydratantes”.

Je le répète: il s’agit de s’adapter et de ne rien s’imposer par effet de mode.

Des connaissances de base et du bon sens: clé de liberté.


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Livraison gratuite dans toute la région de Dakar et Thiès à partir de 35 000 Fcfa d'achat

X