Concrètement, qu’est-ce qu’une inflammation de la peau ?

Toutes les flammes ne sont pas faites de feu.

L’inflammation, c’est lorsque l’organisme réagit à une menace en réveillant ses défenses immunitaires (la team globules blancs, lymphocytes T, etc, tu connais). Chaque organe de notre corps la vit différemment.

Au niveau de la peau, cette défense (l’inflammation) se manifeste généralement par des rougeurs, des irritations, de la chaleur, des gonflements, des boutons, de l’hyperpigmentation (taches), etc selon ce qui a énervé la peau (blessure, piqûre, mauvais produit, geste bizarre, climat bizarre, cycle hormonale, etc). Mais tout revient à l’ordre en peu de temps: finie l’inflammation.

L’inflammation est naturelle, nécessaire au fonctionnement de tout organe ! 

Sans inflammation, la peau ne serait plus une barrière efficace.

Un exemple très simple: la marque de prière sur le front due à la prosternation. La peau du front est fréquemment frottée et pressée à une surface assez rude. Du coup, cela provoque une inflammation qui encourage l’augmentation de la kératine (cellule de peau fraîche) et de la mélanine afin de protéger la peau et ce qui est en dessous de la peau.

Au fil du temps, la kératine vieillit et la mélanine s’oxyde (la rouille). Il est ainsi normale qu’à force de se prosterner, la tache de prière s’épaississe et s’assombrisse. Pour s’en débarrasser, soit il ne faut plus prier (ehhh SubhanaAllah), soit il faut prier sur une surface plus douce et masser quotidiennement le front pour qu’au fil des jours se détache facilement la peau morte noircie (combo vieille kératine + mélanine oxydée). Tu vois ? Mais bon, ce n’est généralement pas le genre de tache qu’on s’active à effacer (car c’est beau), et un fervent prieur (surtout de peau fine et claire) ne peut pas y échapper totalement.

En bref, l’inflammation est la preuve de la bravoure de nos organes, c’est signe de santé. Les conséquences ne sont pas toujours très jolies quand cela concerne la peau mais au final c’est vite géré en évitant d’abord la cause pour ensuite utiliser la cosmétique… ou juste laisser faire le temps !

Mais pourquoi donc on recommande autant les anti-inflammatoires ? 

Toute manifestation de bravoure, de protection ne garantit pas une victoire.

Il y a ce qu’on appelle l’inflammation chronique.

Comme on l’a compris, dans les situations d’inflammation normale (aiguë, temporaire), il existe une système organisationnel qui évolue vers la disparition de l’inflammation via l’intervention des éléments protecteurs. Cependant, si cette organisation est dysfonctionnelle, il y a une accumulation et une activation permanente des cellules protectrices. C’est bien évidemment très alarmant ! Et bah du coup, il se produit au final une hausse de cytokines et l’inflammation devient chronique.

La kératine, la mélanine, le sébum (gras), les gentilles bactéries (microbiome), tous les éléments protecteurs de la peau rentrent en force dans ce système de protection. De plus en plus, appairaient des taches, boutons ou croûtes, etc et ils comptent rester un bon moment… C’est l’anarchie. La peau n’en peut plus. Cette défense est interminable.

C’est justement là que survient la nécessité d’utiliser des anti-inflammatoires au plus vite pour stabiliser la situation.

Précision: les traitements anti-inflammatoires sont majoritairement médicaux et ne suppriment pas la cause de l’inflammation mais seulement sa conséquence. Les conséquences d’une inflammation peuvent revenir à tout moment si la cause de l’inflammation est toujours là. Par exemple, il ne faut pas croire que les anti-inflammatoires peuvent arrêter une inflammation si la cause est hormonale. Ce n’est pas leur rôle de côtoyer les hormones, à moins que l’anti-inflammatoire utilisée soit en réalité un produit multi-fonction.

En prévention, la consommation régulière d’aliments anti-inflammatoires limite les risques d’avoir une inflammation chronique. C’est une obligation, pas un bonus !



Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Livraison gratuite dans toute la région de Dakar et Thiès à partir de 35 000 Fcfa d'achat

X